Qu'est-ce que l'engagement ?

Depuis plusieurs années, l’écriture de Pascal Brullemans est guidée par une recherche sur l’intimité et le couple, notamment avec la mémorable création de Beauté, chaleur et mort en 2011. Avec sa nouvelle pièce Éden, présentée cet automne à la salle Jean-Claude-Germain, l’auteur pose la question suivante : l’engagement amoureux est-il un geste héroïque, le résultat d’un conditionnement social, ou le signe d’une dépendance affective sévère ? Nous avons décidé d’ouvrir le débat et de poser cette même question à nos publics.


 

SELON VOUS, L'ENGAGEMENT EST :

- LE RÉSULTAT D'UN CONDITIONNEMENT SOCIAL,

- UN GESTE HÉROÏQUE,

- LE SIGNE D'UNE DÉPENDANCE AFFECTIVE SÉVÈRE

 

1
Conditionnement social

 

Charlotte — 23 ans   En couple depuis 1 mois
« C’est du conditionnement social de croire que l’engagement est nécessaire dans un couple. Chaque relation est basée sur une entente que chacun ajuste selon ses envies et ses besoins. Il y a autant de relations différentes qu’il y a de couples et il faut arrêter d’avoir un modèle idéal. L’engagement, les relations futiles, l’exclusivité, les couples ouverts sont tous aussi valides tant que les deux personnes sont heureuses. Il suffit que chacun partage ses attentes dès le début de la relation pour que l’autre ne se fasse pas d’idées. Mais ce n’est pas un geste héroïque de respecter une entente, c’est simplement une forme de respect. »

Mag — 25 ans   En couple depuis 6 mois
« C’est le résultat d’un conditionnement social. Lorsqu’on commence à questionner l’engagement, on se rend compte que plus de personnes sont enclines à s’engager différemment que dans un couple traditionnel, mais que peu de personnes ne l’expriment. Il y a une dichotomie entre ce qui est représenté dans l’espace public et ce à quoi plusieurs personnes aspirent dans un couple. »

Anonyme — 55 ans   Célibataire depuis 2 ans
« Le résultat d’un conditionnement social serait pour moi la meilleure réponse même si elle ne reflète pas totalement ma pensée. Je crois sincèrement que l’on veut s’engager avec quelqu’un parce que l’on veut partager avec cette personne les plus beaux et les pires moments de notre vie. Cependant, les temps ont bien changé et il semble que de nos jours, être engagé et vouloir le rester devient une forme d’héroïsme ! »

 

2
Geste héroïque

 

Frédérique Lemay — 22 ans   En couple depuis plus de 5 ans
« L’engagement est plutôt héroïque, à mon avis. C’est un travail constamment inachevé qu’une relation amoureuse. L’engagement n’est qu’une partie de ce tout, qui n’est cependant pas le but ultime de toutes et tous. Ainsi, plusieurs peuvent voir l’engagement d’un œil sévère, comme une dépendance par exemple, alors que d’autres peuvent y voir un élément clé dans un projet de vie. »

Marie-France — 39 ans   Célibataire depuis 1 an
« Peut-être un geste héroïque dans la mesure où l’engagement nécessite d’apprendre à faire confiance et de s’abandonner à une relation dans laquelle on a, somme toute, très peu de contrôle. Alors qu’on cherche constamment à apprivoiser le vrai et le faux, l’engagement est un plongeon aveugle vers l’inconnu. »

 

3
Dépendance affective

 

LA — 27 ans   Célibataire depuis 1 mois
« Je crois que l’engagement amoureux est surtout le résultat d’un mélange entre le conditionnement social et la dépendance affective. Un besoin probablement créé par la peur d’être seul et le désir d’obtenir une certaine validation d’autrui. Personnellement, je suis capable d’aimer profondément et sincèrement, mais avec le temps et mes relations précédentes, je me rends compte que la formule du couple traditionnel a peut-être besoin d’un sérieux rafraichissement. Au risque de paraitre égoïste, je crois qu’il est primordial de se concentrer sur soi et de se respecter avant de vouloir partager sa vie avec quelqu’un à tout prix. Le couple peut malheureusement facilement être un piège pour s’oublier… »

 

4
Contrat — Entente

 

Stéphanie Beaucaire — 48 ans   En couple depuis 24 ans
« L’engagement tout court est un geste de civisme et la manifestation d’une volonté de partage et d’un intérêt pour les autres. L’engagement amoureux lui est un acte de confiance et de volonté de vivre, parce qu’il s’agit aussi d’une stratégie de survie qui permet d’affronter nos vaines vies avec plus de courage, à deux, en équipe. C’est une démarche qui permet de quitter la seule surface des sentiments, d’aller plus loin, plus profondément et en prime d’être complètement aimé pour qui on est complètement, véritablement. »

Manu — 27 ans   Célibataire depuis 2 ans
« Selon moi, l’engagement, c’est le résultat d’une volonté de donner à une (ou plusieurs !) autre(s) personne(s) une importance aussi grande que celle que l’on s’accorde à soi-même dans notre quotidien. C’est un don de soi, c’est une preuve de confiance. C’est plutôt comme un contrat implicite, une entente tacite, une promesse de respecter les paramètres établis dans une relation. »

 

5
Choix éclairé

 

Pierre-Olivier G. — 27 ans   En couple depuis 3 ans
« L’engagement, c’est la liberté de construire quelque chose de plus grand. C’est aussi la liberté de choisir, une seconde à la fois. C’est vivre des passions et des froids, résister à l’image du conjoint-marchandise, l’amour à l’obsolescence programmée.
L’engagement devrait être un projet commun qui nous aide à grandir.
Il ne l’est pas toujours.
Il n’émancipe pas toujours.
Le vrai engagement est celui où partir fait partie des options.
S’engager c’est travailler.
Et, ce faisant, changer (le monde). »

Ariane — 28 ans   En couple depuis 11 ans
« Aucune de ces réponses en fait. Je suis avec mon amoureux depuis 11 ans, pas par héroïsme, conditionnement social ou dépendance affective, mais bien par choix. Parce que la vie est simple avec lui, parce qu’on a le rire facile ensemble, parce que je suis juste bien. L’engagement, ça ne devrait pas être forcé. C’est juste s’accepter l’un l’autre et renouveler chaque jour ce vœu d’être ensemble. »

 

6
Signe naturel d'amour

 

Brigitte Bardot — L’âge de nous répondre   En couple depuis l’éternité
« Est-ce qu’on peut encore rêver ou c’est plus permis en 2019 ? L’engagement c’est le résultat de deux cœurs qui se collent fort ensemble. Ils battent de plus en plus fort au fil des années et font le pari que ça va continuer, avec respect et indépendance. Sans indépendance l’amour n’est rien. Et cette histoire de conditionnement social on peut la servir à toutes les sauces… l’être humain est le fruit d’un conditionnement social. »

Anonyme — 44 ans   En couple depuis 8 ans
« Un conditionnement social assurément. Un geste héroïque parfois : le couple, la famille, c’est exigeant. Le signe d’une dépendance affective, pas du tout, surtout si on a des enfants. En effet, la portion affective peut être comblée avec les enfants donc demeurer en couple est selon moi davantage un choix qu’une obligation liée à la dépendance. »

Olivier Arteau — 22 ans   En couple depuis 5 ans et demi
« Un désir de se comprendre soi-même à long terme par l’intermédiaire de l’Autre. »